Alten Avis

ALTEN avis, mais qui est donc cette SSII ?

ALTEN avis, le but de cette page est de donner un avis juridique et social sur l’entreprise.

  • Un avis objectif basé sur des faits, et non pas sur des avis d’internautes anonymes.
  • Un avis basé sur des décisions de justice regroupant des faits incontestables, des licenciements contestés en justice et pour lesquels ALTEN a été condamnée.
  • Notez que cette SSII / ESN s’est distinguée ces dernières années par les licenciements intervenus suite aux publications de salariés sur FaceBook.
  • Cette SSII est dirigé par Monsieur Simon AZOULAY, selon le journal du net il a touché une rémunération globale de 131.622 € en 2014.  ALTEN est une société de services technologiques positionnée sur les métiers de l’Ingénierie et du Conseil en Technologies, des Réseaux Télécoms et des Systèmes d’Information technologiques.

Simon Azoulay et ses entreprises

Figure à la 119 e position du classement des patrons les mieux payés en 2014 sur un total de 123 dirigeants.

Nous avons répertorié plusieurs entreprises de Monsieur Simon AZOULAY, parmi lesquelles les SSII les plus connues, ALTEN, ALTEN SIR et d’autres SARL et holding dont ALTEN EUROPE, ALTEN TRAINING EUROPE.

Lire l’article à ce propos : Simon AZOULAY

ALTEN
avis

Ingénieur d’études

ALTEN ingénieur d’études : Démission et action aux prud’hommes

Ingénieur d’études

  • Type de contrat de travail : CDI
  • Date d’engagement : 6 octobre 2008  par la société Alten SA
  • Fonction : ingénieur d’études
  • Il a été affecté en mission chez un client de la société Alten SA, la société Sagem Défense Sécurité.
  • Par courrier en date du 26 octobre 2011, le salarié a adressé à la société Alten SA sa démission,
  • Alten SA, dans son courrier en réponse du 28 octobre suivant, en a pris acte, en rappelant à son salarié qu’en raison de la durée du préavis de 3 mois, la relation de travail prendrait fin le 27 janvier 2012.
  • La relation de travail est régie par les dispositions de la convention collective Syntec.
  • L’ingénieur d’études a engagé une action aux prud’hommes, notamment pour réclamer le paiement des heures supplémentaires.

La cour d’appel constate, au vu de l’ensemble des éléments produits aux débats, il apparaît que pour les besoins de son activité professionnelle induits par la réalisation du projet SLPRM sur lequel il a travaillé depuis l’origine de son affectation, le salarié a effectué des heures supplémentaires non rémunérées, avec l’accord implicite de son employeur.

Montant total de la facture pour ALTEN : 34.589,88 €. 

Lire l’article : Ingénieur d’études démission et action aux prud’hommes

ALTEN
avis
Directrice d’agence

ALTEN directrice d’agence : Harcèlement moral et rémunération varaible

Directrice d’agence

Par contrat à durée indéterminée du 25 février 1999, la salariée a été engagée par la société GROUPECYBER en qualité d’ingénieur commercial:

  • statut cadre, avec pour mission de prospecter chez les clients et prospects habituels de l’entreprise.
  • ALTEN SIR, lui communiquant chaque année la liste des comptes clients dont elle devrait assurer le suivi, ainsi que ses objectifs en termes de chiffre d’affaires, marge et qualité, de sorte que sa rémunération se composait d’un salaire brut annuel et d’une partie variable à définir par avenant au contrat de travail;
  • à compter du mois de janvier 2002, la salariée a bénéficié d’une augmentation de sa rémunération annuelle fixe, du fait des fonctions de directrice de l’agence ALTEN SIR « Banques-Services Publics », que la société estimait qu’elle occupait ;
  • à compter d’octobre 2001 un litige est apparu avec ALTEN SIR sur le montant de sa rémunération variable, la salariée revendiquant notamment le bénéfice des dispositions concernant sa fonction d’ingénieur commercial;
  • la  directrice d’agence de ALTEN SIR, a subi une suppression de responsabilités, une modifications imposées du contrat de travail, une tentatives d’éviction de l’entreprise, alors elle a engagé une action contre ALTEN SIR et a obtenu gain de cause.
  • La salariée a ainsi saisi la juridiction prud’homale.

La cour constate les pratiques illégales de la SSII ALTEN SIR : Décisions de suppressions de responsabilités renouvelées pendant plus d’une année, modifications imposées du contrat de travail, spécialement quant au quantum de la rémunération variable, tentatives d’éviction de l’entreprise, au point d’annoncer inexactement un départ à un client important, sur la poursuite d’un licenciement pour fautes non avérées : Ces faits permettant de présumer l’existence d’un harcèlement moral sont établis par la salariée, et aboutir à la condamnation de la SSII ALTEN SIR.

Montant total de la facture pour ALTEN : 241.857,00 € 

Lire l’article : Directrice d’agence et tentative d’éviction

ALTEN
avis
Consultant senior

ALTEN consultant senior : Rupture abusive de la période d‘essai et prêt illicite de main d’œuvre

Consultant senior

Le salarié a été engagé par la société ALTEN SIR, suivant contrat à durée indéterminée du 12 mai 2010 :

  • en qualité de consultant senior études et développement, statut cadre.
  • le contrat prévoyait une période d’essai de quatre mois éventuellement renouvelable pour trois mois après accord écrit des parties.
  • Le 3 août l’employeur ALTEN SIR l’a informé qu’il décidait de reconduire cette période d’essai pour trois mois, ce que le salarié a accepté par lettre RAR expédiée le 8 août et présentée le 10.
  • le 9 août 2010 la société ALTEN SIR lui a écrit qu’elle mettait fin à la période d’essai qui devait s’achever le 16 septembre 2010.
  • Depuis le 2 juillet 2010 le salarié était en inter contrat. Il a travaillé jusqu’au 24 août 2010.
  • Le salaire mensuel brut moyen était de 5.300,00 €.

Le salarié a saisi le conseil de prud’hommes aux fins de voir condamner la société ALTEN SIR à lui payer des dommages-intérêts pour :

  • rupture abusive de la période d’essai et
  • pour prêt illicite de main d’œuvre.

Par jugement du 20 janvier 2014 le conseil de prud’hommes a fait droit aux demandes en leur principe et a condamné ALTEN SIR à lui verser

  • 7.500,00 € de dommages-intérêts pour rupture abusive de la période d’essai
  • 10.000,00 € de dommages-intérêts pour prêt illicite de main d’œuvre,
  • outre une indemnité pour les frais non compris dans les dépens.

Montant total de la facture pour ALTEN : 19.500,00 € 

Lire l’article : Consultant senior période d’essai et prêt illicite de main d’œuvre

ALTEN
avis
Ingénieur confirmé

ALTEN ingénieur confirmé : Fin de mission prématurée chez ROLLS ROYCE

Ingénieur confirmé

Le salarié a été embauché le 18 décembre 2006 par la SA ALTEN par contrat à durée indéterminée :

  • en qualité d’ingénieur confirmé, statut cadre position 2,2 coefficient 130 de la convention collective SYNTEC.
  • par avenant du 13 avril 2010, la SA ALTEN l’a promu consultant expérimenté coefficient 150 position 2,3.
  • Moyenne des trois derniers mois de salaire : 3.355,80 €
  • Il était rattaché à l’établissement de Grenoble et effectuait son travail dans le cadre de missions au sein de sociétés clientes de la SA ALTEN.
  • Ses dernières missions se sont effectuées au profit de la société ROLLS ROYCE, qu’il quittait prématurément le 13 septembre 2010.
  • Les motifs évoqués par la SA ALTEN pour lui retirer cette mission lui ont été exposés le 24 septembre 2010.
  • Le 12 octobre 2010, la SA ALTEN l’a été convoqué à un entretien préalable au licenciement fixé au 21 octobre,
  • le 15 novembre 2010 la SA ALTEN lui a notifié son licenciement pour cause réelle et sérieuse.

Le 19 septembre 2012, le salarié a saisi le conseil de prud’hommes de aux fins de voir condamner la société ALTEN SIR à lui payer des dommages-intérêts pour rupture abusive de la période d’essai et pour prêt illicite de main d’œuvre.

Montant total de la facture pour ALTEN : 48.813,76 € 

Lire l’article : Ingénieur confirmé : Fin prématuré de la mission

ALTEN
avis
Chef de projet

ALTEN avis d’un chef de projet : Intercontrat et refus de mission

Chef de projet

  • Le salarié a été engagé comme chef de projet par la Société ALTEN SIR le 27 mars 2006.
  • La rémunération moyenne était de 3 722,93 euros.
  • le 2 septembre 2010, la Société ALTEN SIR lui a notifié son licenciement pour faute grave.
  • Motif évoqué par la Société ALTEN SIR : il lui était reproché alors qu’il était en inter-mission d’avoir eu plusieurs arrêts maladie et d’avoir refusé une mission.

Contestant les motifs de son licenciement, le salarié a saisi le conseil de prud’hommes aux fins de contester les motifs de son licenciement et demander les indemnités de rupture ainsi qu’une indemnité pour licenciement sans cause réelle et sérieuse.

La cour d’appel juge : Dans la mesure où la seule obligation faite au salarié était d’être joignable et qu’aucune clause de son contrat de travail ne lui imposait d’avoir une connexion Internet à domicile, il existe un doute sur le fait de savoir si l’employeur ALTEN SIR a ou non cherché à le joindre par téléphone sur la journée du 13 août et dès lors le deuxième reproche allégué n’est pas démontré.

Montant total de la facture pour ALTEN : 29.820,08 € 

Lire l’article : chef de projet et refus de mission

ATEXIS Groupe ALTEN
avis
Chef de projet

ATEXIS groupe ALTEN : Rédacteur nomenclaturiste

Rédacteur nomenclaturiste

Le salarié, ancien militaire, a travaillé dans un premier temps pour le compte de la SA CISIA INGÉNIERIE dans le cadre d’un contrat PAE (période d’Adaptation en Entreprise) du 8 juillet 2002 au 7 janvier 2003, en qualité de rédacteur nomenclaturiste.

  • Il a été engagé par contrat à durée déterminée à temps plein du 8 janvier 2003 au 8 juillet 2003, du fait d’un accroissement temporaire d’activité sur les marchés inhérents aux appareils ‘ écureuil’ et ‘ dauphin’ sous traités auprès d’ EUROCOPTER. Ce contrat a été prolongé jusqu’au 19 décembre 2003.
  • Le contrat est devenu à durée indéterminée à compter du 20 décembre 2003.
  • Le salaire de base forfaitaire brut mensuel, prime de précarité incluse, était de 1 525 € pour 151,67 heures.
  • Le 3 décembre 2008, rapprochement des sociétés CISIA INGÉNIERIE, CISIA EXATERM, CISIA CETOP et GROUPE CISIA INGÉNIERIE, est née une nouvelle entité dénommée CISIA INVESTISSEMENT. Et fusion qui faisait suite au rachat de CISIA par ALTEN.

Par lettre datée par erreur du 23 janvier 2009 (en réalité 23 février 2009) la société CISIA INGÉNIERIE qui envisageait la rupture de la relation du travail, a convoqué Mr Bernard P pour un entretien préalable et à l’issue de cette rencontre qui s’est tenue le 5 mars 2009, l’employeur lui a notifié, par lettre du 17 mars 2009 son licenciement pour faute grave, lui reprochant un refus de déplacement.

Le salaire brut mensuel moyen pour les 12 derniers mois s’est élevé à la somme de 1753,31 €.

Mr Bernard P était âgé de 53 ans et comptait 6 ans et 2 mois d’ancienneté dans l’entreprise.

Le 24 avril 2009, Mr Bernard P a saisi le conseil de prud’hommes pour contester cette mesure et demander à l’encontre de son employeur le règlement des sommes dues.

Lire l’article : Redacteur nomenclariste licenciement pour refus de deplacement

ATEXIS Groupe ALTEN
avis
Opératrice technique

ATEXIS groupe ALTEN : Opératrice technique

Opératrice technique

La salariée a été engagé le 1er avril 2000 par la SA CISIA INGENIERIE

  • Fonction : opératrice technique.
  • le 3 décembre 2008, Madame X a été informée du transfert de son contrat de travail au profit de la société CISIA INVESTISSEMENTS devenue ensuite CISIA INGENIERIE.
  • Au cours de l’année 2010, la salariée s’est vu prescrire plusieurs arrêts de travail, elle sera reconnue travailleur handicapé le 10 mai 2011.
  • le 4 novembre 2010, elle a été convoquée à un entretien préalable et a été licenciée pour cause réelle et sérieuse le 2 décembre 2010.
  • la rémunération mensuelle brute de la salariée s’élevait, au moment de la rupture du contrat de travail à 1.513,53 € outre une prime d’ancienneté de 116,03 €.
  • le 2 décembre 2010, elle a été licenciée

Le 3 août 2011, la salariée a saisi le conseil de prud’hommes pour contester son licenciement et demander à l’encontre de son employeur devenu la SAS ATEXIS FRANCE le règlement des sommes dues.

Lire l’article : Operatrice technique : Licenciement sans cause reelle et serieuse

Avocat droit du travail

Message aux salariés du groupe ALTEN et à tous les salariés et Freelances

Vous souhaitez une médiation AS avant d’engager une action aux prud’hommes ?

Vous cherchez un bon avocat en droit du travail ?

Attention : Le choix d’un avocat ne doit pas se faire à la légère, vous devriez lire notre article à ce propos avant de vous engager :

Alliance Sociale peut vous mettre en relation avec un avocat de son réseau : Contactez Alliance Sociale

Cet article vous a été offert par Alliance Sociale, un syndicat professionnel indépendant, qui ne touche aucune subvention ni de l’état ni des employeurs.
Si cet article vous a informé ou aidé, vous pouvez à votre tour aider Alliance Sociale :

  • en partageant cet article sur les réseaux sociaux : FaceBook, Google+ ou Twitter
  • en faisant un dons, ou une adhésion déductible de vos impôts sur le revenu.